ade retro-Ce-texte-sert-à-contourner-un-problème-

Repère :

Premier Jour / Sexte (page 56)

Source :

La Bible / Nouveau Testament / Evangile selon Marc / Chapître 8 / Versets 31 à 33

et coepit docere illos quoniam oportet Filium hominis
multa pati et reprobari a senioribus et a summis sacerdotibus
et scribis et occidi et post tres dies resurgere
et palam verbum loquebatur et adprehendens eum
Petrus coepit increpare eum
qui conversus et videns discipulos suos comminatus
est Petro dicens
vade retro me Satana quoniam non sapis
quae Dei sunt sed quae sunt hominum

(La Bible Vulgate en latin)

Notes :

Vade retro est traduit de différentes façons selon les traductions de la Bible (cf. ''Traductions'' ci-dessous), mais en général par Retire-toi, Va-t'en, Arrière !
Il est intéressant de noter que le seul endroit de la Vulgate où l'on trouve littéralement les mots vade et retro se succédant l'un à l'autre (Marc 8.31-33 - en écho à Matthieu 16.21-23, qui décrit la même scène mais en des termes différents) ne met pas en scène Jésus et le Diable, mais Jésus et son apôtre Pierre (que Jésus compare au Diable pour avoir tenté de le dissuader de vivre sa Passion - c''est-à-dire son sacrifice - qu'il vient d'annoncer pour la première fois).

 

vade retro  pierre

Jésus repoussant Pierre

Toutefois, au-delà de ce sens strict (qui d'ailleurs ne se vérifierait peut-être pas avec d'autres traductions de la Bible que la Vulgate), il parait raisonnable de considérer que le passage biblique auquel renvoie plus naturellement l'expression Vade retro est en fait l'épisode de la tentation de Jésus dans le désert (Matthieu 4.8-10 - ainsi que Luc 4.5-8, quoique ce dernier passage ne mentionne pas le Vade retro, sauf semble-t-il dans les traductions protestantes de la Bible, cf. ''Traductions'' ci-dessous).

 

Jésus tenté dans le désert par le Diable

Jésus tenté par le Diable dans le "désert"

Vade retro Satana

Jésus dans le désert repoussant le Diable

Il n'est pas surprenant que Salvatore prononce ces mots, dans l'enceinte d'une abbaye bénédictine, car en effet l'Ordre des Bénédictins, depuis Saint-Benoît lui-même, semble toujours avoir attribué un pouvoir particulier à cette formule.

Pour preuve, voici une représentation de Saint-Benoît (quoique réalisée au XVe siècle) tenant un parchemin qui mentionne explicitement le Vade retro en question :

mettencspb-annotated

Représentation de Saint-Benoit datant du XVe siècle

Plus tard, quoique peut-être dès le XVe siècle, on retrouvera sur la médaille de Saint-Benoit -cette fois-ci sous la forme d'initiales- la même formule :

oxidized-annotated

Verso de la médaille de Saint-Benoît

Le sens des initiales V R S N S M V (pour Vade Retro Satana, Numquam Suade Mihi Vana) est Arrière Satan, ne me tente jamais avec de vaines choses.

Traductions :

La Bible / Nouveau Testament / Evangile selon Marc / Chapître 8 / Versets 31 à 33

[Première annonce de la Passion]
Et il [Jésus] commença à leur [à ses apôtres] enseigner : "Le Fils de l'homme doit beaucoup souffrir, être rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, être tué et, après trois jours, ressusciter";

et c'est ouvertement qu'il disait ces choses. Pierre, le tirant à lui, se mit à le morigéner.
Mais lui, se retournant et voyant ses disciples, admonesta Pierre et dit : "
Passe derrière moi, Satan ! car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes !"
(La Bible de Jérusalem)

Il [Jésus] commença en même temps à leur [à ses apôtres] déclarer qu'il fallait que le Fils de l'homme souffrit beaucoup, qu'il fût rejeté par les sénateurs, par les princes des prêtres et par les scribes, qu'il fût mis à mort, et qu'il ressuscitât trois jours après;
Et il en parlait tout ouvertement. Alors Pierre, le tirant à part, commença à le reprendre.
Mais lui, se retournant et regardant ses disciples, reprit rudement Pierre, et lui dit :
Retirez-vous de moi, Satan, parce que vous n'avez point de goût pour les choses de Dieu, mais seulement pour les choses de la terre.
(La Bible traduite par Lemaître de Sacy)

[Première annonce de la Passion - Pierre réprimandé]
Et il [Jésus] se mit à leur [à ses apôtres] enseigner que le Fils de l'homme devait beaucoup souffrir, et être rejeté par les anciens, et les grands prêtres et les scribes, et être tué, et trois jours après ressusciter.
Et c'est ouvertement qu'il disait la chose. Et, le prenant à part, Pierre se mit à le réprimander.
Lui, se retournant et voyant ses disciples, réprimanda Pierre et dit : "
Va-t'en, arrière de moi, Satan ! parce que tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes.
(La Bible traduite par Emile Osty)

Et il [Jésus] commença à leur [à ses apôtres] enseigner qu'il fallait que le Fils de l'homme souffrît beaucoup, qu'il fût rejeté par les anciens, par les grands prêtres et les scribes, qu'il fût mis à mort et qu'il ressuscitât trois jours après.
Et c'est ouvertement qu'il donnait cet enseignement. Pierre, le prenant à part, se mit à le reprendre.
Mais lui, se retournant et voyant ses disciples, reprit Pierre, en disant : "
Va-t'en ! Arrière de moi, Satan ! car tu n'as pas le sens des choses de Dieu, mais (celui) des choses des hommes."
(La Bible traduite par Augustin Crampon)

Alors il [Jésus] commença à leur [à ses apôtres] apprendre qu'il fallait que le Fils de l'homme souffrît beaucoup, qu'il fût rejeté par les anciens, par les principaux sacrificateurs et par les scribes, qu'il fût mis à mort, et qu'il ressuscitât trois jours après.
Il leur disait ces choses ouvertement. Et Pierre, l'ayant pris à part, se mit à le reprendre.
Mais Jésus, se retournant et regardant ses disciples, réprimanda Pierre, et dit :
Arrière de moi,
Satan! car tu ne conçois pas les choses de Dieu, tu n'as que des pensées humaines.

(La Bible protestante traduite par Louis Segond - Edition 1910)

Alors il [Jésus] commença à leur [à ses apôtres] enseigner qu'il fallait que le Fils de l'homme souffre beaucoup, qu'il soit rejeté par les anciens, par les chefs des prêtres et par les spécialistes de la loi, qu'il soit mis à mort et qu'il ressuscite trois jours après.
Il leur disait cela ouvertement. Alors Pierre le prit à part et se mit à le reprendre,
mais Jésus se retourna, regarda ses disciples et réprimanda Pierre en disant : "
Arrière,
Satan, car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes."

(La Bible protestante traduite par Louis Segond - Edition "21")

[Jésus annonce sa passion et sa résurrection]
Puis il [Jésus] commença à leur [à ses apôtres] enseigner
qu'il fallait que le Fils de l'homme souffre beaucoup, qu'il soit rejeté par les anciens, par les grands prêtres et les scribes, qu'il soit mis à mort et que, trois jours après, il ressuscite.
Il tenait ouvertement ce langage. Pierre, le tirant à part, se mit à le réprimander.
Mais lui, se retournant et voyant ses disciples, réprimanda Pierre; il lui dit : "
Retire-toi ! Derrière
moi, Satan, car tes vues ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes."
(La Traduction Oecuménique de la Bible)

Il [Jésus] commença à leur [à ses apôtres] enseigner qu'il fallait que le fils de l'homme doit beaucoup souffrir, être rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, être tué et, trois jours après, ressusciter.
Il disait le mot franchement. Pierre le prit à part et commença à le tancer.
Mais lui se retourna et, voyant ses disciples, il tança Pierre, il dit :
Va-t'en de moi, Satan ! car tu ne tends par vers Dieu mais vers les hommes.
(La Bible de la Bibliothèque de La Pléiade)

mais [Jésus] se mit à leur [à ses apôtres] enseigner qu'il fallait que le Fils de l'homme souffre beaucoup, qu'il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les lettrés, qu'il soit tué et qu'après trois jours il se relève.
Il disait cela tout à fait ouvertement. Pierre le prit à l'écart pour l'en blâmer.
Mais Jésus se retourna et, devant les disciples, blâma Pierre :
Arrière, Adversaire ! Tu n'as pas à l'esprit les choses de Dieu, mais celles des hommes !
(Nouvelle Traduction de La Bible chez Bayard)

And he [Jésus] began to teach them [ses apôtres], that the Son of man must suffer many things, and be rejected of the elders, and of the chief priests, and scribes, and be killed, and after three days rise again.
And he spake that saying openly. And Peter took him, and began to rebuke him.
But when he had turned about and looked on his disciples, he rebuked Peter, saying,
Get thee behind me, Satan: for thou savourest not the things that be of God, but the things that be of men.
(La Bible en anglais, traduction du Roi Jacques)

La Bible / Nouveau Testament / Evangile selon Matthieu / Chapître 16 / Versets 21 à 23

exinde coepit Iesus ostendere discipulis suis quia
oporteret eum ire Hierosolymam et multa pati a senioribus
et scribis et principibus sacerdotum et occidi et tertia die
resurgere
et adsumens eum Petrus coepit increpare illum dicens
absit a te Domine non erit tibi hoc
qui conversus dixit Petro vade post me Satana scandalum
es mihi quia non sapis ea quae Dei sunt sed ea quae
hominum

(La Bible Vulgate en latin)

[Première annonce de la Passion]
A dater de ce jour, Jésus commença de montrer à ses disciples qu'il lui fallait s'en aller à Jérusalem, y souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être tué et, le troisième jour, ressusciter.
Pierre, le tirant à lui, se mit à le morigéner en disant : "Dieu t'en préserve, Seigneur ! Non, cela ne t'arrivera point !"
Mais lui, se retournant, dit à Pierre : "Passe derrière moi, Satan ! tu me fais obstacle, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes !"

(La Bible de Jérusalem)

Dès lors, Jésus commença à découvrir à ses disciples qu'il fallait qu'il allât à Jérusalem ; qu'il y souffrît beaucoup de la part des sénateurs, des scribes et des princes des prêtres ; qu'il y fût mis à mort ; et qu'il ressuscitât le troisième jour.
Et Pierre, le prenant à part, commença à le reprendre, en lui disant : A Dieu ne plaise, Seigneur, cela ne vous arrivera point.
Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre : Retirez-vous de moi, Satan, vous m'êtes à scandale, parce que vous n'avez point de goût pour les choses de Dieu, mais pour les choses de la terre.

(La Bible traduite par Lemaître de Sacy)

[Première annonce de la Passion - Pierre réprimandé]
Dès lors, Jésus se mit à montrer à ses disciples qu'il devait s'en aller à Jérusalem, et souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, et être tué, et le troisième jour se relever.
Et, le prenant à part, Pierre se mit à le réprimander, en disant : " A Dieu ne plaise, Seigneur ! non, cela ne t'arrivera pas. "

Mais lui, se retournant, dit à Pierre : " Va-t'en, arrière de moi, Satan ! Tu m'es un scandale, parce que tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. "
(La Bible traduite par Emile Osty)

Jésus commença depuis lors à déclarer à ses disciples qu'il fallait qu'il allât à Jérusalem, qu'il
souffrît beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, qu'il fût mis à mort
et qu'il ressuscitât le troisième jour.
Pierre, le prenant à part se mit à le reprendre, disant : " A Dieu ne plaise, Seigneur ! cela ne vous arrivera pas. "
Mais lui, se tournant, dit à Pierre : " Va-t'en ! Arrière de moi, Satan ! tu m'es scandale; car tu n'as pas le sens des choses de Dieu, mais (celui) des choses des hommes. "

(La Bible traduite par Augustin Crampon)

Dès lors Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu'il fallait qu'il allât à Jérusalem,
qu'il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes,
qu'il fût mis à mort, et qu'il ressuscitât le troisième jour.
Pierre, l'ayant pris à part, se mit à le reprendre, et dit: A Dieu ne plaise, Seigneur! Cela ne
t'arrivera pas.
Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! tu m'es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes.

(La Bible protestante traduite par Louis Segond - Edition 1910)

Dès ce moment, Jésus commença à montrer à ses disciples qu'il devait aller à Jérusalem, beaucoup souffrir de la part des anciens, des chefs des prêtres et des spécialistes de la loi, être mis à mort et ressusciter le troisième jour.
Alors Pierre le prit à part et se mit à le reprendre en disant : "Que Dieu t'en garde, Seigneur ! Cela ne t'arrivera pas."
Mais Jésus se retourna et dit à Pierre : "Arrière, Satan, tu es un piège pour moi, car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes."

(La Bible protestante traduite par Louis Segond - Edition "21")

[Jésus annonce sa passion et sa résurrection]
A partir de ce moment, Jésus Christ commença à montrer à ses disciples qu'il lui fallait s'en aller à Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être mis à mort et, le troisième jour, ressusciter.
Pierre, le tirant à part, se mit à le réprimander, en disant : "Dieu t'en préserve, Seigneur ! Non, cela ne t'arrivera pas !"
Mais lui, se retournant, dit à Pierre : "Retire-toi ! Derrière moi, Satan ! Te es pour moi occasion de chute, car tes vues ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes."

(La Traduction Oecuménique de la Bible)

Dès lors Jésus Christ commença à montrer à ses disciples qu'il lui fallait s'en aller à Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être tué et le troisième jour se relever.
Pierre le prit à part et commença à le tancer en disant : Heureusement pour toi, seigneur, ce ne sera pas pour toi !
Mais lui se retourna et dit à Pierre : Va-t'en de moi, Satan ! tu m'es un scandale, car tu ne tends par vers Dieu mais vers les hommes.

(La Bible de la Bibliothèque de La Pléiade)

Dès lors, il voulut préparer ses disciples : il devait aller à Jérusalem. Là-bas, ses souffrances seraient grandes. Elles lui seraient infligées par les anciens, les grands prêtres et les scribes. Il serait mis à mort. Il serait réveillé le troisième jour.
Pierre l'entraina à l'écart pour protester : Grâce à Dieu, maître, cela ne se passera pas ainsi.
Mais il le repoussa : Eloigne-toi de moi, Adversaire ! Tu veux me faire trébucher. La vision que tu défends n'est pas celle de Dieu mais des hommes.

(Nouvelle Traduction de La Bible chez Bayard)

From that time forth began Jesus to shew unto his disciples, how that he must go unto Jerusalem, and suffer many things of the elders and chief priests and scribes, and be killed, and be raised again the third day.
Then Peter took him, and began to rebuke him, saying, Be it far from thee, Lord: this shall not be unto thee.
But he turned, and said unto Peter, Get thee behind me, Satan : thou art an offence unto me : for thou savourest not the things that be of God, but those that be of men.

(La Bible en anglais, traduction du Roi Jacques)

La Bible / Nouveau Testament / Evangile selon Matthieu / Chapître 4 / Versets 8 à 10

iterum adsumit eum diabolus in montem excelsum valde et ostendit ei omnia regna mundi et gloriam eorum
et dixit illi haec tibi omnia dabo si cadens adoraveris me
tunc dicit ei Iesus vade Satanas scriptum est Dominum Deum tuum adorabis et illi soli servies

(La Bible Vulgate en latin)

De nouveau le diable le prend avec lui sur une très haute montagne, lui montre tous les royaumes du monde avec leur gloire
et lui dit : "Tout cela, je te le donnerai, si, te prosternant, tu me rends hommage."
Alors Jésus lui dit : "Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : C'est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, et à Lui seul tu rendras un culte."

(La Bible de Jérusalem)

Le diable le transporta encore sur une montagne fort haute, et lui montrant tous les royaumes du monde et toute la gloire qui les accompagne,
Il lui dit : Je vous donnerai toutes ces choses, si en vous prosternant devant moi vous m'adorez.
Mais Jésus lui répondit : Retire-toi, Satan ; car il est écrit : Vous adorerez le Seigneur votre Dieu, et vous ne servirez que lui seul.

(La Bible traduite par Lemaître de Sacy)

De nouveau le diable le prend avec lui dans une montagne très élevée et lui montre tous les royaumes du monde et leur gloire, et il lui dit :
"Tout cela, je te le donnerai, si tu tombes, prosterné, devant moi."
Alors Jésus lui dit : "Va-t'en, Satan, car il est écrit : C'est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, et à lui seul tu rendras un culte."

(La Bible traduite par Emile Osty)

Le diable, de nouveau, l'emmena sur une montagne très élevée, et lui montrant tous les royaumes du monde, avec leur gloire,
il lui dit : " Je vous donnerai tout cela, si, tombant à mes pieds, vous vous prosternez devant moi.
Alors Jésus lui dit : " Retire-toi, Satan; car il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu ne serviras que lui seul. "

(La Bible traduite par Augustin Crampon)

Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire,
et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores.
Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.

(La Bible protestante traduite par Louis Segond - Edition 1910)

Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire
et lui dit : "Je te donnerai tout cela, si tu te prosternes pour m'adorer."
Jésus lui dit alors : "Retire-toi, Satan ! En effet, il est écrit : C'est le Seigneur, ton Dieu, que tu adoreras et c'est lui seul que tu serviras."

(La Bible protestante traduite par Louis Segond - Edition "21")

Le diable l'emmène encore sur une très haute montagne ; il lui montre tous les royaumes du monde avec leur gloire
et lui dit : "Tout cela je te le donnerai, si tu te prosternes et m'adores."
Alors Jésus lui dit : "Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : Le Seigneur ton Dieu tu adoreras et c'est à lui seul que tu rendras un culte."

(La Traduction Oecuménique de la Bible)

Le diable l'emmène encore sur une montagne fort haute, lui montre tous les règnes du monde et leur gloire
et lui dit : Je te donnerai tout cela si tu tombes prosterné devant moi.
Alors Jésus lui dit : Va-t'en, Satan, car il est écrit : Tu te prosterneras devant le Seigneur ton Dieu et le serviras lui seul.

(La Bible de la Bibliothèque de La Pléiade)

Le Rival l'entraine ensuite au sommet d'une imposante montagne. Il lui montre les royaumes de l''univers et leurs splendeurs déployées.
Et il le presse : Tout cela, je te le donne si tu acceptes de te prosterner devant moi.
Mais Jésus : Va-t'en, Adversaire ! Car il est écrit : "Tu ne te prosterneras que devant le Seigneur ton Dieu. Ton maître, c'est lui, et lui seul."

(Nouvelle Traduction de La Bible chez Bayard)

Again, the devil taketh him up into an exceeding high mountain, and sheweth him all the kingdoms of the world, and the glory of them;
And saith unto him, All these things will I give thee, if thou wilt fall down and worship me.
Then saith Jesus unto him, Get thee hence, Satan: for it is written, Thou shalt worship the Lord thy God, and him only shalt thou serve.

(La Bible en anglais, traduction du Roi Jacques)

La Bible / Nouveau Testament / Evangile selon Luc / Chapître 4 / Versets 5 à 8

et duxit illum diabolus et ostendit illi omnia regna orbis terrae in momento temporis
et ait ei tibi dabo potestatem hanc universam et gloriam illorum quia mihi tradita sunt et cui volo do illa
tu ergo si adoraveris coram me erunt tua omnia
et respondens Iesus dixit illi scriptum est Dominum Deum tuum adorabis et illi soli servies

(La Bible Vulgate en latin)

L'emmenant [Jésus] plus haut, le diable lui montra en un instant tous les royaumes de l'univers
et lui dit : "Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de ces royaumes, car elle m'a été livrée, et je la donne à qui je veux.
Toi donc, si tu te prosternes devant moi, elle t'appartiendra toute entière."
Et Jésus lui dit : "Il est écrit : Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et à lui seul tu rendras un culte."

(La Bible de Jérusalem)

Et le diable le [Jésus] transporta sur une haute montagne, d'où lui ayant fait voir, en un moment, tous les royaumes du monde,
Il lui dit : Je vous donnerai toute cette puissance et la gloire de ces royaumes car elle m'a été donnée, et je la donne à qui il me plaît.
Si donc vous voulez m'adorer, toutes ces choses seront à vous.
Jésus lui répondit : Il est écrit : Vous adorerez le Seigneur votre Dieu, et vous ne servirez que lui seul.

(La Bible traduite par Lemaître de Sacy)

Et, l'emmenant [Jésus] plus haut, il [le diable] lui montra en un instant tous les royaumes du monde,
et le diable lui dit : "Je te donnerai, à toi, tout ce pouvoir, et la gloire de ces [royaumes], parce qu'elle m'a été livrée, et je la donne à qui je veux.
Toi donc, si tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi."
Et, répondant, Jésus lui dit : "Il est écrit : Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et à lui seul tu rendras un culte."

(La Bible traduite par Emile Osty)

Et l'ayant [Jésus] élevé, il [le diable] lui montra en un instant tous les royaumes de la terre,
et le diable lui dit : " Je vous donnerai toute cette puissance avec leur gloire, car elle m'a été remise et je la donne à qui je veux.
Si donc vous vous prosternez devant moi, elle sera toute à vous. "
Jésus répondant lui dit : " Il est écrit : Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu ne serviras que lui seul. "

(La Bible traduite par Augustin Crampon)

Le diable, l'ayant [Jésus] élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre,
et lui dit: Je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes; car elle m'a été donnée, et je la donne à qui je veux.
Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi.
Jésus lui répondit: Il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul.

(La Bible protestante traduite par Louis Segond - Edition 1910)

Le diable l'emmena [Jésus] plus haut, [sur une haute montagne,] et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre.
Puis il lui dit : "Je te donnerai toute cette puissance et la gloire de ces royaumes, car elle m'a été donnée et je la donne à qui je veux.
Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi."
Jésus lui répondit : "[Retire-toi, Satan ! En effet,] il est écrit : C'est le Seigneur, ton Dieu, que tu adoreras et c'est lui seul que tu serviras."

(La Bible protestante traduite par Louis Segond - Edition "21")

Le diable le [Jésus] conduisit plus haut, lui fit voir en un instant tous les royaumes de la terre
et lui dit : "Je te donnerai tout ce pouvoir avec la gloire de ces royaumes, parce que c'est à moi qu'il a été remis et que je le donne à qui je veux.
Toi donc, si tu m'adores, tu l'auras tout entier."
Jésus lui répondit : "Il est écrit : Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et c'est à lui seul que tu rendras un culte."

(La Traduction Oecuménique de la Bible)

Le diable l'emmena [Jésus], lui montra en un instant tous les règnes du monde
et lui dit : Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de ces règnes, car elle m'a été livrée et je la donne à qui je veux ;
si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi.
Et Jésus lui répondit : Il est écrit : Tu te prosterneras devant le Seigneur ton Dieu et le serviras lui seul.

(La Bible de la Bibliothèque de La Pléiade)

Il [le Provocateur] le [Jésus] conduit vers les sommets ; le Provocateur lui fait voir en un instant la totalité des royaumes habités
et lui dit : je peux te donner tout le pouvoir et la gloire de ces royaumes, ils m'ont été livrés et je les donne à qui bon me semble.
Ils seront à toi, entièrement, si tu te prosternes devant moi.
Jésus répond qu'il est écrit : "Tu adoreras le Seigneur ton Dieu et à lui seul tu rendras un culte."

(Nouvelle Traduction de La Bible chez Bayard)

And the devil, taking him [Jésus] up into an high mountain, shewed unto him all the kingdoms of the world in a moment of time.
And the devil said unto him, All this power will I give thee, and the glory of them: for that is delivered unto me; and to whomsoever I will I give it.
If thou therefore wilt worship me, all shall be thine.
And Jesus answered and said unto him, Get thee behind me, Satan: for it is written, Thou shalt worship the Lord thy God, and him only shalt thou serve.

(La Bible en anglais, traduction du Roi Jacques)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir