idemus nunc per speculum et in aenigmate-Ce-texte-sert-à-contourner-un-problème-


Repère :

Prologue (page 13)

Source :

La Bible / Nouveau Testament / Première Epître aux Corinthiens / Chapitre 13 / Verset 12

Notes :

Texte complet :
Videmus nunc per speculum et in aenigmate [tunc autem facie ad faciem.
Nunc cognosco ex parte: tunc autem cognoscam sicut et cognitus sum.]

C'est l'apôtre Paul qui s'exprime dans les Epîtres aux Corinthiens.

L'image floue que semble renvoyer le miroir est en effet celle des miroirs de l'Antiquité, qui étaient faits de métal poli. [TOB]

On peut interpréter cette métaphore de la façon suivante : tout au long de notre vie sur Terre, certaines choses peuvent nous paraître peu claires ; mais ces choses-là se trouveront toutes clarifiées lorsque notre âme ira au Ciel. [Merci à Mitaki de m''avoir suggéré cette interprétation !]

La traduction du roman en anglais ne cite pas le texte en latin (comme le font le texte original en italien et la traduction en français), mais plutôt le texte en anglais qui suit : "(...) we see now through a glass darkly (...)" (issu de la traduction du Roi Jacques mentionnée ci-dessous).

Traductions :

Car nous voyons, à présent, dans un miroir, en énigme,
[mais alors ça sera face à face.
A présent, je connais d'une manière partielle; mais alors je connaîtrai comme je suis connu.]

(La Bible de Jérusalem)

Nous ne voyons maintenant que comme en un miroir, et en des énigmes ;
[mais alors nous verrons Dieu face à face.
Je ne connais maintenant Dieu qu'imparfaitement, mais alors je le connaîtrai comme je suis moi-même connu de lui.]

(La Bible traduite par Lemaître de Sacy)

Car nous voyons à présent dans un miroir, d'une manière obscure,
[mais alors ce sera face à face.
A présent, partielle est ma science; mais alors je connaîtrai tout comme je suis connu.]

(La Bible traduite par Emile Osty)

Maintenant nous voyons dans un miroir, d'une manière obscure,
[mais alors nous verrons face à face ;
aujourd'hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme je suis connu.]

(La Bible traduite par Augustin Crampon)

Aujourd'hui nous voyons au moyen d'un miroir, d'une manière obscure,
[mais alors nous verrons face à face ;
aujourd'hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j'ai été connu.]

(La Bible protestante de Louis Segond - Edition 1910)

Aujourd'hui nous voyons au moyen d'un miroir, d'une manière peu claire,
[mais alors nous verrons face à face ;
aujourd'hui je connais partiellement, mais alors je connaîtrai complètement, tout comme j'ai été connu.]

(La Bible protestante de Louis Segond - Edition "Segond 21")

A présent nous voyons dans un miroir et de façon confuse,
[mais alors, ce sera face à face.
A présent, ma connaissance est limitée, alors, je connaîtrai comme je suis connu.]

(La Traduction Oecuménique de la Bible)

A présent nous voyons confusément dans un miroir,
[mais nous verrons alors face à face.
A présent, partielle est ma science, mais je connaitrai alors comme je suis connu.]

(La Bible de la Bibliothèque de La Pléiade)

Nous voyons tout pour l'instant à travers un miroir, de façon énigmatique,
[mais alors ce sera dans un face-à-face.
Pour l'instant, ma connaissance est relative, mais alors je connaîtrai vraiment comme je fus vraiment connu.]

(Nouvelle Traduction de la Bible chez Bayard)

For now we see through a glass, darkly;
[but then face to face:
now I know in part; but then shall I know even as also I am known.]

(La Bible en anglais, traduction du Roi Jacques)

 

Commentaires   

#4 C'est vrai !Pascal Berne 04-06-2012 09:16
Citation en provenance du commentaire précédent de Jens Knocke :
Premier postulat : ce n’est qu’après ma mort (terrestre) que je comprendrai.
Deuxième postulat : Et maintenant – et depuis ma conception – Dieu me connaît parfaitement.

Merci pour cette remarque intéressante. Je ne m'étais jamais spécifiquement penché jusque-là sur la fin du verset, qui en effet laisse entendre que Dieu connait chacun de nous parfaitement, tout au long de notre vie sur Terre.
Citer
#3 Deux postulats dans cette citationJens Knocke 03-06-2012 21:37
Premier postulat : ce n’est qu’après ma mort (terrestre) que je comprendrai.
Deuxième postulat : Et maintenant – et depuis ma conception – Dieu me connaît parfaitement.
Citer
#2 Merci pour la remarque !Pascal Berne 25-01-2012 11:37
Citation en provenance du commentaire précédent de Mitaki :
Aujourd'hui, nous vivons dans la confusion mais plus tard, dans la vie éternelle, nous verrons clairement la Lumière

Bonjour Mitaki,
Je vous remercie pour cette remarque : j'en ai immédiatement tenu compte - cf. l'article modifié !
J'ai finalement utilisé mes propres mots, mais le sens de l'interprétation reste identique à ce que vous m'aviez suggéré.
Salutations, Pascal Berne.
Citer
#1 Interprétation de ce passageMitaki 25-01-2012 08:38
Aujourd'hui, nous vivons dans la confusion mais plus tard, dans la vie éternelle, nous verrons clairement la Lumière
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir